Les
membres
du LACES

SMYTHE Fiona

Contact

fiona.smythe@u-bordeaux.fr

Titres et diplômes

  • Docteure en Sciences de l’Éducation et de la Formation (2021), Université de Bordeaux
  • Master en Langues Appliquées (2011, mention), Victoria University of Wellington, NZ
  • Master en Relations Internationales (2009, mention), Victoria University of Wellington, NZ
  • Diplôme d’enseignement (langues étrangères, anglais, musique)  (2002), Victoria University of Wellington, NZ
  • Licence (langues étrangères : japonais, russe, français) (1998), University of Auckland, NZ

Carrière

Fiona Smythe est chercheure en éducation comparée, formatrice et enseignante d’anglais à l’INSPE Aquitaine, Université de Bordeaux.

Thèmes de recherche

  • éducation inclusive : problématiques d’inclusion scolaire ; formation des enseignants aux pratiques inclusives
  • élèves allophones : l’accueil, l’intégration et l’orientation des jeunes migrants à l’école ; approches plurielles pour l’inclusion académique et sociale ; plurilinguisme et les premières langues en/pour éducation
  • langues : éducation plurilingue et interculturelle ; didactique des langues ; politiques linguistiques
  • immigration :  la réinstallation des réfugiés et l’accueil des demandeurs d’asile ; politiques d’immigration et d’intégration
  • éducation comparée : systèmes éducatifs (France / Nouvelle-Zélande / Royaume-Uni) ; politiques de l’éducation

Encadrement doctoral

Thèse préparée sous la direction de Régis Malet, LACES Laboratoire Cultures, Education, Sociétés – LACES EA7437 :

  • Smythe, F. (2017-2021).  Immigrant teenagers in schools – languages and learning during the newly-arrived phase. A comparative study of educational environments, language diversity and plurilingualism in France and Aotearoa New Zealand.  https://www.theses.fr/2021BORD0163

Enseignements

Fiona Smythe est enseignante d’anglais et formatrice des enseignants à l’internationale à l’INSPE Bordeaux Aquitaine et à l’Université de Bordeaux depuis 2017.   Spécialisée en plurilinguisme et langues en/pour éducation, elle s’intéresse à l’éducation plurilingue et interculturelle, l’inclusion de la diversité, l’apprentissage adapté aux élèves à besoins éducatifs particuliers, et le rôle de l’interactivité dans l’acquisition des langues.

Formée à la pédagogie des langues (japonais et anglais) au Japon et en Nouvelle-Zélande, elle a  travaillé en tant qu’enseignante d’anglais au Japon, et dans l’enseignement des élèves allophones aux lycées en Nouvelle-Zélande.

L’éducation inclusive

  • Dispositifs inclusifs pour élèves sourds : comment s’entendre ? – un projet de recherche-action participative en collaboration avec le Centre d’Education Spéciale pour Déficients Auditifs (CESDA). Comprendre et améliorer ensemble la dynamique inclusive à l’œuvre dans des dispositifs d’accompagnement des élèves déficients auditifs (2023-2025).
  • Languages in Teacher Education: diversity training in France and Aotearoa NZ – en collaboration avec Auckland University of Technology et Victoria University of Wellington (NZ) / Université de Franche-Comté et Université Sorbonne-Nouvelle (France). Développer des programmes de formation qui encouragent les enseignants à adopter, utiliser et promouvoir leur propre plurilinguisme et celui de leurs élèves dans les classes ordinaires, tout en aidant les élèves à ajouter les langues sociétales dominantes respectives à leurs répertoires communicatifs (2023-2025).
  • Empowering Teachers for Inclusion in Schools — financé par l’Institut Universitaire de France (IUF) et le LACES, dirigé par Régis Malet, Université de Bordeaux, IUF.  Étudier les politiques et discours publics en matières d’éducation inclusive et de formation des enseignants sur le plan international et comparatif (2021-2024).
  • OJEMIGR (L’orientation scolaire des jeunes migrants) — en collaboration scientifique des universités de cinq académies, dirigé par Maïtena Armagnague, Université de Genève, INSHEA.  L’analyse de la construction de l’orientation scolaire post-troisième des jeunes primo-migrants dans le système éducatif français (2021-2024).
  • Plurimaths — en collaboration interdisciplinaire entre didactiques de mathématiques et des langues, en axe de construction des compétences littératiées, plurilingues, interculturelles (LPI) de l’Université Paris-Sorbonnes Nouvelle.  Étudier et décrire les pratiques langagières des mathématiciens au niveau des interactions verbales et des supports écrits, dans différents contextes internationaux, en tenant compte de la culture scolaire et du plurilinguisme des élèves.

L’humanitaire dans l’éducation

Membre des ONGs Panyaprateep (projet d’éducation et d’écologie à Pak Chong, Thaïlande), Childrens’ Future International (projet d’éducation à Battambang, Cambodge), et Ban Thoong (projet d’éducation des orphelines, Vietnam), elle a participé à des missions de l’éducation en Asie du Sud, où elle a notamment conçu des ateliers de formation et d’enseignement entre 2014-2016.

En tant que membre bénévole de CADA (centre d’accueil des demandeurs d’asile) Bordeaux et de Refugee Resettlement Aotearoa, Wellington, elle a participé à des activités de formation linguistique et de réinstallation pour demandeurs d’asile et réfugiés en France et en Nouvelle-Zélande.

Publications et travaux

Smythe, F. (in press). Navigating plurilingual learning – an inclusive education approach. European Journal of Education, Numéro thématique spécial : Inclusive education at the crossroads of new professional capabilities: comparative perspectives on the evolution of public policies and concrete actions, janvier 2023

Smythe, F. (2022). School inclusion, young migrants and language. Success and obstacles in mainstream learning in France and New Zealand.  Journal of Multilingual and Multicultural Development, DOI: 10.1080/01434632.2022.2056189

Millon-Fauré, K., Mendonça Dias, C. & Smythe, F. (2022). « Je comprends mais je sais pas le dire ». Le cas des élèves allophones. Au Fil des Maths, numéro 545, 4-13

Smythe, F. (2021). La « superdiversité » néo-zélandaise. Les Cahiers pédagogiques, No.570, juin 2021, 6

Smythe, F. (2020).  Language inclusiveness in education: implications for immigrant students in France and New Zealand.  New Zealand Journal of Educational Studies, DOI : 10.1007/s40841-020-00164-2

Séminaires et colloques

  • “De nouvelles libertés pour les langues minoritaires dans les écoles françaises et néo-zélandaises : une lente évolution dans le sillage du post-colonialisme?”. (De)Constructing Minorities and Freedoms conference, 7-9 décembre 2022, University of Canterbury, Christchurch, NZ (avec Myriam Abou-Samra)
  • “Inclusion in the diverse schools of Brighton and Bordeaux : comparing English and French perspectives”. ISATT conference – Inclusive ethics in education as a new horizon for teachers and teaching, 6-7 octobre 2022, Bordeaux, (collaboration ISATT, LACES, AFEC et INSHEA)
  • “Young migrants, multilingualism and monolingual schooling: France and Aotearoa New Zealand”. Plenary speaker, réseau européen LANGSCAPE demie-journée d’étude, 16 septembre 2022
  • “Formation des enseignants dans l’éducation plurilingues et interculturelle: Nouvelle-Zélande”.  Présentation RIED Symposium, “Étendue de la formation des enseignants aux diversités socio-linguistiques et culturelles des élèves plurilingues migrants”. Université Libre de Bruxelles, 30 juin-2 juillet 2022
  • “Apprentissage et langues des adolescents plurilingues nouvellement arrivés en Nouvelle-Zélande — quel soutien vers la réussite scolaire ?” Présentation au colloque EDUCINCLU, “L’éducation en situation migratoire”, INSHEA Paris, 26-27 janvier 2022