Les
membres
du LACES

RUBI Stéphanie

Maitresse de conférences HDR en sciences de l’éducation (section 70), IUT Carrières Sociales Bordeaux Montaigne.
Co-responsable de l’axe Diversité (avec Jean-François Bruneaud).
Co-responsable du séminaire « Méthodes et dispositifs de recherches en sciences de l’éducation » destiné aux doctorant.e.s (avec Régis Malet).
Chercheure associée à l’Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention (OUIEP, UPEC).

Contact

Courriel :stefrubi@gmail.com

Titres et diplômes

Habilitation à Diriger des Recherches (2017) : Désubstantialiser la question des jeunesses déviantes. Genre, violence et reconnaissance en sociologie de l’éducation. Université Paris 8-Vincennes. Jury : Anne BARRERE, Professeure de sciences de l’éducation à Paris Descartes, Muriel DARMON, Directrice de recherche au CNRS-CESSP, (rapporteure), Éric DEBARBIEUX, Professeur de sciences de l’éducation à Paris Est Créteil, (rapporteur), Christine DETREZ, Professeure à l’ENS de Lyon, Patrick RAYOU, Professeur émérite en sciences de l’éducation, université Paris 8, garant.

Docteure en Sciences de l’Éducation

Thèse de Doctorat (2003) : De la loi du plus fort et de l’identité de « crapuleuses » : déviance et délinquance des adolescentes des quartiers populaires. Université Victor Segalen – Bordeaux 2. Mention : Très honorable avec félicitations du jury. Jury : Sophie BODY-GENDROT, Présidente du jury, Professeur de Sciences Politiques, Université Sorbonne-Paris IV (rapporteure), Laurier FORTIN, Professeur de Psycho-Éducation, Université de Sherbrooke (Québec, rapporteur), Yves MONTOYA, Maître de Conférences de Sciences de l’Éducation, Université V. Segalen, Bordeaux 2, Jacques FAGET, Chargé de recherche CNRS, CERVL, IEP de Bordeaux, Éric DEBARBIEUX, Professeur de Sciences de l’Éducation, Université V. Segalen, Bordeaux 2. (Directeur).

Qualifications PR :

19ème section : Sociologie, démographie : n° 18119142558

70ème section : Sciences de l’éducation : n° 18170142558

Qualifications MCF :

19ème section : Sociologie, démographie : n° 04219142558

70ème section : Sciences de l’éducation : n° 04270142558

DEA de Sociologie « Problèmes Sociaux, Action Collective et Politiques Sociales ». Septembre 1999. Mention Très Bien. Mémoire de DEA sous la direction de M. le Professeur E. Debarbieux, soutenu auprès de M. les Professeurs E. Debarbieux et F. Dubet : « Socialisation juvénile féminine et loi du plus fort. Déviance ou délinquance des collégiennes des quartiers nord de Marseille ? » Université V Segalen Bordeaux 2.

Maîtrise de Sciences de l’Éducation (filière Formation de Formateurs d’Adultes). Septembre 1997. Mémoire de Maîtrise sous la direction de M. le Professeur P. Clanché, soutenu auprès de M. les Professeurs P. Clanché et E. Debarbieux: « Le concept d’autoformation en stage théorique polyvalent BAFA ». Université V. Segalen Bordeaux 2.

Licence de Sciences de l’Education (filière Formation de Formateurs d’Adultes). Juin 1995. Université V. Segalen Bordeaux 2.

DEUG de psychologie, Septembre 1994.Université V. Segalen Bordeaux 2.

Carrière

Recrutée en 2006 au département sciences de l’éducation du campus lettres et sciences humaines de Nancy puis auditionnée et recrutée (avec mutation) à l’IUT Carrières Sociales de l’université Bordeaux Montaigne en 2010.

Thèmes de recherche

Au travers d’un triptyque articulant déviance, genre et éducation, je mène des travaux de recherches sur les processus de normalisation et d’attribution d’identités déviantes, et j’analyse le travail des institutions scolaires, socio-éducatives mais aussi l’emprise des pairs sur ces façonnages. Je déploie particulièrement ces recherches dans des contextes fortement marqués par des inégalités plurielles (sociales, scolaires, spatiales, sexuées, ethniques). La délinquance juvénile féminine, les désordres scolaires, les expériences scolaires ou de loisirs d’enfants et d’adolescents, les violences à l’école, la paternité précoce, sont autant d’objets qui révèlent les mécanismes d’incorporation ou de distribution de rôles sociaux et sexués. Au travers de la façon dont une société désigne, s’empare et gouverne ces figures sociales déviantes, c’est aussi l’opportunité d’examiner les politiques publiques afférentes à la jeunesse, à l’éducation (ou à la ré-éducation), et les modèles implicites à ces politiques de justices sociale et scolaire.

Domaines et objets de recherche : sociologie des désordres scolaires – socio-anthropologie des jeunesses des territoires prioritaires – genre et déviance – sociologie pénale – loisirs et éducation informelle.

Objets de recherche : déviance, délinquance et criminalité féminines – violences à l’école – enfances et adolescences des zones urbaines sensibles – socialisations juvéniles et institutions (péri)scolaires – jeu et famille.

Publications et travaux

  • Ouvrage Scientifique (OS)

Rubi, S. Les « crapuleuses », ces adolescentes déviantes. Paris : P.U.F, 2005.

  • Contributions récentes dans des Ouvrages Scientifiques (COS)

Moignard, B. & Rubi, S. « « Il faut les mettre ailleurs ». Des dispositifs pour les élèves perturbateurs », pp. 68-78, in Moignard, B. & Rubi, S. (dir.), Des dispositifs pour gérer les « nouvelles problématiques scolaires ». Approches internationales, Berne : Peter Lang (sous presse).

Rubi, S., « Des filles et des quartiers. Regard sociologique sur les conduites déviantes des adolescentes des territoires marginalisés », Guérandel C., Marlière, E. (dir.), Jeunes filles et jeunes garçons dans les quartiers populaires urbains, Villeneuve d’Ascq : PUS, 2017.

Dagorn, J. & Rubi, S., « Genre et violences à l’école : défaire les stéréotypes sexués à l’école », Debarbieux, E., (dir.), L’école face à la violence. Décrire, expliquer, agir, Paris : Armand Colin, 2016, p.83-99.

Rubi, S, « Des seuils sous les frontières. L’entrée en classe de 6e », Patrick Rayou (dir.) Aux frontières de l’école, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, 2015, p.39-64.

Greffier, L., Rubi, S., Ziegelmeyer, J-M., « L’engagement de jeunes aquitains au travers des dispositifs de formation et d’encadrement d’activités d’animation socioculturellle. Analyse des parcours de formateurs « militants » à l’animation volontaire et de directeurs d’accueils collectifs de mineurs », Bouneau, C., Callède, J-P., Figures de l’engagement des jeunes. Continuités et ruptures dans les constructions générationnelles, Pessac, Maison des sciences de l’Homme Aquitaine, 2015, p.133-151.

Rubi S. « Le mauvais genre des désordres scolaires : des adolescentes « violentes », Casanova, R. et Pesce, S. (dir.), La violence en institution. Situations critiques et significations, Rennes, PUR, 2015, p.151-167.

Rubi, S, Les « crapuleuses : Figures émancipatrices ou révélateur des archétypes sexués de l’adolescence ? », Bodiou, L., Cacouault-Bitaud, M., Gaussot, L. (dir.), Le Genre entre transmission et transgression, Rennes, PUR, 2013.

  • Articles dans des revues scientifiques à Comité de Lecture (ACL)

Connan-Pintado, Behoteguy, G., Laso y Léon, E., Rubi, S. « Introduction. Les mauvaises filles en littérature de jeunesse. Éducation et ré-éducation en question », Éducation Comparée, numéro 20, 2018.

Moignard, B. et Rubi, S., « Les figures de la déviance à l’école : les “élèves perturbateurs” comme analyseur de la transformation des contextes éducatifs et scolaires », Éducation et société, numéro 40 «  Vingt ans après : la sociologie de l’éducation et de la formation francophone dans un univers globalisé », 2018.

Moignard, B. et Rubi, S. « Lectures sociologiques des désordres scolaires dans la recherche française. 30 ans de construction de l’objet. 1985-2015. Première partie: Les désordres scolaires en sociologie de l’éducation : cartographie et transformations d’un champ de recherche », 66p., Revue Française de Pédagogie, (en navette).

Moignard, B. et Rubi, S. « Lectures sociologiques des désordres scolaires dans la recherche française. 30 ans de construction de l’objet. 1985-2015. Deuxième partie: Un nouvel âge des désordres scolaires : analyse des politiques éducatives et transformations du champ », 62p., Revue Française de Pédagogie, (en navette).

Rubi, S., « Des filles pires que les garçons ? Répartition sexuée des faits de violence et des réponses institutionnelles », International Journal of Violence and School, 16, 2015, p.6-38.

Moignard, B., Rubi, S., « Des dispositifs pour les élèves perturbateurs : les collèges à l’heure de la sous-traitance ? » Carrefours de l’éducation, numéro coordonné par Anne Barrère « Les établissements scolaires à l’heure des « dispositifs » », 36, 2/2013, p.47-60.

Rubi, S., Jarlégan, A., «  Violence à l’école élémentaire : une question de genre ? », Recherches et Éducation, numéros thématiques « Violence de genre, violences sexistes à l’école : mesurer, comprendre, prévenir. », n°8 & 9, 2013, pp.15-32.

Rubi, S., « Contextualisation des différences sexuées et genrées du sentiment de violence déclaré par des élèves scolarisés dans des collèges populaires », Recherches et Education, dossier Genre et Education coordonné par Annette Jarlégan, 2009, p.93-119.

Rubi, S. « Des adolescentes et des quartiers : quelle(s) visibilité(s) pour quelle(s) identité(s) », Les Cahiers de la Sécurité, 60, 2006.

Rubi, S. « Les comportements « déviants » des adolescentes des quartiers populaires : être « crapuleuse », pourquoi et comment ? » (p.39-70) Travail, Genre et Sociétés. La revue du Mage. Dossier Filles et garçons : pour le meilleur et pour le pire, 9, 2003, p.39-70.

  • Articles dans des revues indexées dites d’interface (ACLI)

Rubi, S. « Les crapuleuses », Les Cahiers Pédagogiques, « Filles et garçons à l’école », 487, 2011, p.15-16.

Rubi, S. « De l’école au collège : pratiques distinctives et démonstrations assimilatrices entre adolescent-e-s », Diversité, dossier «  Bouffons, fayots et intellos », 2010.

Rubi, S. « Les « crapuleuses » : masculinisation des comportements ou application de la loi des plus fortes ? » Ville-Ecole-Intégration, 2002, p.114-135.

  • Articles dans des revues professionnelles ou dans des supports de large audience

Rubi, S. « Les déviances des crapuleuses », Idées économiques et sociales, dossier « La déviance », n°181, Canopé éditions septembre 2015, p. 32-39.

Rubi, S. « Violences entre pairs : une structuration sexuée ? », les publications à télécharger de Profession Banlieue, collection L’école et la ville, n°14, 2013.

Rubi, S. « Les jeunes filles se rebellent », cerveau et psycho, 59, septembre-octobre 2013.

Rubi, S. « Des adolescentes délinquantes », Les Cahiers dynamiques (revue professionnelle de la Protection Judiciaire de la Jeunesse) éditée par Érés, mai 2010.

Rubi, S. « Déviances stratégiques d’adolescentes : Filles rebelles », L’école des parents, n°570 Hors-série « L’autorité a-t-elle un sexe ? », mars 2008.

Blaya, C. Debarbieux, E. Rubi, S. « Violence à l’école et genre : les filles, victimes ou agresseurs ? Une revue de question ». OEVS. Article remis à l’UNESCO France dans le cadre du rapport mondial de suivi sur l’éducation pour tous (EFA Global Monitoring Report) et disponible en ligne sur le site de l’U.N.E.S.C.O. Juin, 2003.

Rubi, S. « Masculinisation des adolescentes des quartiers populaires » Revue Rhizome, Bulletin national santé mentale et précarité, Avril 2003.

  • Direction de numéro de Revue Scientifique

Connan-Pintado, Behoteguy, G., Laso y Léon, E., Rubi, S. « Les mauvaises filles en littérature de jeunesse. Éducation et ré-éducation en question », Éducation Comparée, numéro 20, 2018.

  • Direction d’ouvrages (DO)

Liot, F., Rubi, S. Ouvrons l’école. Quand les rythmes scolaires interrogent les territoires et les partenaires. Bordeaux, Carrières Sociales Éditions, (sous presse).

Moignard, B. & Rubi, S. (dir.), Des dispositifs pour gérer les « nouvelles problématiques scolaires ». Approches internationales, Berne : Peter Lang, (sous presse).

Richelle, JL, Rubi, S., Ziegelmeyer, JM, L’animation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique ? Bordeaux : Carrières Sociales Éditions, 2013.

  • Ouvrage de vulgarisation (OV)

Huerre, P., Rubi, S. et Lanchon A., Adolescentes, les nouvelles rebelles, Paris, Bayard, 2013.

  •  Autres publications (AP)

Numéro thématique de revue professionnelle

Rubi, S., « Structures d’animation en Zones Urbaines Sensibles. L’exemple de la Communauté Urbaine de Bordeaux », Les cahiers de l’action, Paris, INJEP, 21, 2009.

Notice

Rubi, S., « La délinquance juvénile féminine et les « crapuleuses », Le Breton D., Marcelli, (dir.), Dictionnaire de l’adolescence, Paris, PUF, 2010.

  • Actes de congrès internationaux avec comité scientifique (ACT)

Dejaiffe, B., Rubi, S., « Jouer au loup et devenir grand: l’entrée en 6e ou le renoncement aux jeux de l’école », colloque « Enfance & Cultures : regards des sciences humaines et sociales », Paris,

Espinosa, G., Rubi, S., « Le passage en 6: une étape marquée par le genre ? », colloque AREF, symposium long Genre et Éducation, Genève, 2010.

Espinosa, G., Rubi, S., « Passer en classe de sixième : une étape marquée par le genre ? » colloque international « Genre, éducation : de la formation à l’enseignement  », Lyon, 2010.

Rubi, S., « Délinquance juvénile féminine et médias : renforcement des stéréotypes sexués, criminalisation des territoires et des groupes sociaux et résurgence de la « non-femme » », actes du colloque international Déviance et comportements à risque. Du politique au médiatique : quels objets, quels concepts, quels dispositifs ? Metz, 2009.

Rubi, S., « Se présenter comme une fille violente : une stratégie de résistance à la domination de genre ? », actes du Colloque international, Genre en mouvement. Conflits, négociations et recompositions, Paris, 2009.

Rubi, S., « Perceptions et attentes des adolescentes vis-à-vis des structures d’animation situées en Zones Urbaines Sensibles (ZUS)», actes de la journée d’études Thémat’IC 2008 « Adolescences et Cultures : pratiques, usages et réception à l’épreuve des genres », 2009.

Rapports de recherches

Wuilleumier, A., Debarbieux, E. Les interventions des policiers et des gendarmes en matière de sécurité des établissements scolaires (IPOGEES). Rapport final ANR programme CSOSG, novembre 2016. Moignard, B. et Rubi, S. Comparaison internationale: Brésil (annexée au rapport), novembre 2016.

Moignard, B. (dir.), Ouafki, M., Rubi, S. Dispositif d’accompagnement des collégiens temporairement exclus. Conseil Général de Seine-Saint-Denis, (93), novembre 2013.

Salle Saint-Bruno, Bureau du développement local et urbain de Zurich, Rubi, S. Etude comparative « La vie de quartier » entre la Goutte d’Or (Paris 18ème) et la Langstrasse (Zurich), octobre 2007.

Rubi, S. Les structures d’animation en Zones Urbaines sensibles de la Communauté Urbaine de Bordeaux, novembre 2006, remis à la DRDJSVA Aquitaine-Gironde.

Associations Coordination Toxicomanie 18, Salle Saint-Bruno, Rubi, S. La vie de quartier à la Goutte d’Or. Perceptions et représentations des habitants, novembre 2006.

Ahmoud, I. H. ; Blaya, C. ; Debarbieux, E. ; Ibrahim, A. M. ; Montoya, Y. ; Rubi, S. ; Sanalasse, M. ; Yonis, F. D. Etude sur la violence à l’école en République de Djibouti,. Février 2005.

Debarbieux, E. ; Montoya, Y. ; Blaya, C. ; Dagorn, J. ; Rubi, S. Micro-violences et climat scolaire : évolution 1995-2003 en écoles élémentaires et en collèges. Février 2003.

Cossin, F. ; Mancel, C. ; Montoya, Y. ; Rubi, S. Connaissance et prévention de la violence scolaire dans trois collèges de la ville de Bordeaux. Mars 2000.

Cossin, F. ; Mancel, C. ; Montoya, Y. ; Rubi, S. (sous dir. scientifique d’E. Debarbieux). Connaissance et prévention de la violence scolaire dans les quartiers Nord de Marseille. État des lieux et recommandations. Novembre 2000.

Tichit, L. ; Cossin, F. ; Rubi, S.  Enquête de victimation et réseaux délinquants dans deux quartiers de la ville d’Arles. Novembre 1999.

Diffusion de la recherche dans les rencontres académiques

  • Conférencière invitée

« Gérer les perturbateurs. Partenariat ou délégation ? », Journée d’Etude « Partenariats et action publique », LACES, 28 février 2018.

« Conférencière-Discutante invitée à l’occasion du festival « Oh les filles ! L’ENPJJ fait son festival ». Séance thématisée « Violences sur les filles, violences des filles » avec la projection du film Divines et débat avec Oulaya Amamra, Roubaix, 16 octobre 2017.

Conférencière-Discutante invitée à l’occasion de la sortie du numéro thématique de la revue Agora/ débats jeunesses, « Le droit des jeunes », n°74, Sciences Po Paris, 17 novembre 2016.

« « Le collège ? ça va… il est normal… ». Perspectives sexuée et genrée des déviances scolaires », Journée d’études Bien-être et climat scolaire, laboratoire C3S (Culture, sport, santé, société) coordonnée par Gilles Ferréol et Benjamin Castets-Fontaine, Besançon, novembre 2014.

« Les conduites violentes des adolescentes dans les quartiers populaires : marquage corporel et présence ostentatoire », colloque corporificar o pensamento e pensar o corpo, Departamento de Céncias Sociais, PUC, Rio de Janeiro, octobre 2014.

« Des filles violentes ? Perturbations des ordres sociaux », Journée d’études « Jeunes filles et jeunes garçons dans les quartiers populaires urbains : pour une déconstruction de la notion « jeunes de cité », Université Lille 3, IUT B, Tourcoing, mars 2013.

« À l’école : des réquisits différenciateurs : autonomie, compétences relationnelles, maturité… les définitions sont-elles les mêmes pour les filles et les garçons ? », Colloque international « Ecole, loisirs, sports, culture : la fabrique des garçons », ADESS, UMR 5185 CNRS, Université Bordeaux 3, Bordeaux, Mai 2013.

  • Invitations à présenter dans les séminaires universitaires de recherche

« Recueillir le point de vue des jeunes et l’articuler au concept de reconnaissance sociale », séminaire Enfants modèles.Les jeunes du XIXe siècle à nos jours : catégories, expériences, récits, de l’axe Histoire des éducations de l’université de Paris 8 et de l’IRTS de Paris Île de France, Saint-Denis, 22 mars 2018.

« Les violences au féminin : déviances et délinquance des adolescentes », les mardis de Leduc, UNIL, séminaires de recherche coordonées par Farinaz Fassa et Chantal Tièche-Christinat, Lausanne, 23 février 2016.

Moignard Benjamin et Rubi Stéphanie, « La figure de l’élève perturbateur. Forme de désignation et d’encadrement dans l’école contemporaine » Séminaire de l’OUIEP (Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention), 15 avril 2015.

Moignard Benjamin et Rubi Stéphanie, « Encadrer les élèves perturbateurs. Une sociologie des désordres scolaires », séminaire du réseau RESEIDA, Paris, novembre 2014.

« Les conduites violentes des adolescentes : éléments de compréhension et de réflexion» et «  Les conduites violentes des adolescentes : protocole de recherche, réflexions éthiques », séminaire de recherche dirigé par Patricia Alonso et Maryan Lemoine « Sociologie de l’éducation, crises et mutations », Limoges, Mars 2013.

« Les conduites violentes, délictueuses au féminin », séminaire de recherche de l’équipe ERCEP3 du laboratoire de recherches LACES dirigé par Régis Mallet, Alain Baudrit et Eric Dugas, , Bordeaux, octobre 2013.

« Les « crapuleuses » : Figures émancipatrices ou révélateur des archétypes sexués de l’adolescence ? », séminaire interdisciplinaire de recherche « Genre », coordonné par Marlaine Cacouault, Henri Eckert, Ludovic Gaussot, département de sociologie  , Poitiers, avril 2012.

« Travailler sur la violence et la délinquance juvénile féminine », séminaire de recherche dirigé par Gilles Monceau, département des sciences de l’éducation, Université de Cergy-Pontoise, octobre 2012.

« Travailler sur les comportements déviants et délictueux d’adolescentes de quartiers populaires », séminaire de recherche, dirigé par Eirick Prairat, département des sciences de l’éducation, Nancy, octobre 2006.

« Déviances et délinquances d’adolescentes : construction d’une recherche doctorale », séminaire de recherche, dirigé par Laurence Gavarini, département des sciences de l’éducation, Université de Paris 8, février 2006.

« À l’école française : Des filles violentes ? », séminaire de recherche de l’UNESCO Brasilia, dirigé par Éric Debarbieux et Myriam Abramovay, Brasilia, juin 2004.

  • (Co)-Organisation de Journées d’Études, de Colloques Internationaux à comité scientifiques, de symposiums dans des Colloques Internationaux

Co-organisatrice avec Luc Greffier et Pascal Tozzi du colloque international ISIAT 2018 « Jeu et enjeux pour l’animation socioculturelle», 29 et 30 janvier 2018.

Co-organisatrice avec Françoise Liot du colloque international ISIAT 2016 « École, animation, culture : quand les rythmes scolaires interrogent les territoires et les partenariats », 25 et 26 janvier 2016.

Béhotéguy, G., Connan-Pintado, C., Rubi, S., co-organisation de la Journée d’Études Internationales « Mauvaises filles en littérature de jeunesse. Éducation et ré-éducations en question », programme quinquennal GENERATIO de la MSHA, Bordeaux, 6 novembre 2015.

Moignard, B. et Rubi, S., Co-organisation du symposium  « La diversité comme difficulté à / de l’école » lors du Colloque international « Diversité culturelle et citoyenneté : Enjeux éducatifs à l’heure de la globalisation » (9 contributions, 2 sessions), UMR LISA et laboratoire LACES, Corte, octobre 2017.

Moignard, B. et Rubi, S., Co-organisation du symposium « Des dispositifs pour gérer les ‘‘nouvelles problématiques scolaires’’ : approches internationales » (10 contributions), Colloque international « Conditions enseignantes, conditions pour enseigner. Réalités, enjeux, défis », laboratoire EPC (Éducation, Cultures, Politiques) et l’ISPEF, Université Lumière, Lyon II, 8-10 janvier 2015.

Richelle, J-L., Rubi, S., Ziegelmeyer, J-M., Co-organisation du colloque international de l’ISIAT, « Lanimation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique ? », Bordeaux, janvier 2012.

Hedjerassi Nassira, Millet Charlyne, Rubi Stéphanie, Co-organisation de la journée d’études « rapports sociaux de sexe et genre en éducation, formation et communication » lors de la rencontre annuelle du laboratoire LISEC, Gérardmer, septembre 2008.

  • Communications lors de Colloques Internationaux et Journées d’Études internationales avec Comité Scientifique

Symposium Ce que le jeu fait aux familles : coordination du symposium, présentation du cadre de la recherche avec P. Tozzi et présentation des premiers résultats issus des observations ethnographiques avec Duarte Rafael, colloque international ISIAT 2018 « jeu, enjeux pour l’animation socio-culturelle », Bordeaux, 30 janvier 2018

Greffier, L., Rubi, S. et Tozzi, P., Propos introductifs du colloque international ISIAT 2018 « jeu, enjeux pour l’animation socio-culturelle », Bordeaux, 29 janvier 2018.

Moignard, B. et Rubi, S. « Des policiers armés dans les écoles au Brésil: protection des écoles ou gestion des violences scolaires ordinaires? » Symposium « École et sécurité. les contours flous d’une nouvelle problématique éducative », Symposium ANR IPOGÉES (présidence Anne Wuillemier et Éric Debarbieux) et présidence d’atelier, 16 novembre 2016.

Liot, F. et Rubi, S., Propos introductifs du colloque international ISIAT 2016 « École, animation, culture : quand les rythmes scolaires interrogent les territoires et les partenariats », Bordeaux, 25 janvier 2016.

Connan-Pintado, C., Béhotéguy, G., Rubi, S., Propos introductifs, Journée d’Études Internationales, programme quinquennal GENERATIO de la MSHA « Mauvaises filles en littérature de jeunesse. Éducation et ré-éducations en question », animation du troisième temps, Bordeaux, 6 novembre 2015.

Moignard, B. et Rubi, S., « Filles récupérables, garçons perdus. Analyse des exclusions temporaires des collèges », communication dans le cadre du symposium de l’ARGEF lors du colloque thématique de l’AECSE « Le genre dans les sphère de l’éducation, de la formation et du travail. Mises en images et représentations », Reims, octobre 2015.

Rubi, S., « Des filles pires que les garçons ? », Colloque International « Oser l’autre » et Présidence d’atelier, Bordeaux, juin 2014.

Greffier, L., Rubi, S., Ziegelmeyer, J-M., « Entre logique personnalisante et logique professionnalisante : analyses des trajectoires de directeurs-directrices d’accueils collectifs de mineurs », Sixième colloque international du Réseau International de l’Animation (RIA), et animation du 2e symposium « éducation partagée/animation : quels projets de société ? », Paris, octobre 2013.

Rubi, S., Jarlégan, A., «  Violence à l’école élémentaire : une question de genre ? », Journée d’Études Internationales « Violence(s) et genre à l’école », UPEC, Créteil, octobre 2013.

Communicante invitée lors de la table ronde : «  Que faire pour que dans les institutions qui leur sont dédiées, les adolescent-es s’éduquent hors des violences, notamment des violences liées au genre? », Colloque international « Genre et violence dans les institutions éducatives », Lyon, octobre 2013.

Moignard, B. et Rubi, S. « Des dispositifs pour les élèves perturbateurs : les collèges à l’heure de la sous-traitance ? », Colloque REF, symposium 12 L’école en tensions : enjeux et défis des violences scolaires, Genève, septembre 2013.

Moignard, B. et Rubi, S. «  Gérer les élèves perturbateurs par l’exclusion temporaire : sexuation de la prise en charge éducative », Congrès AREF 2013, Montpellier, août 2013.

Greffier, L., Rubi, S., Ziegelmeyer, J-M., «  L’engagement de jeunes aquitains directeurs d’accueils collectifs de mineurs », Colloque international du programme GÉNÉRATIO de la MSH Aquitaine « Figures de l’engagement des jeunes : continuités et ruptures dans les constructions générationnelles »,) et présidence de l’atelier n°3 « Discontinuités et ruptures dans l’engagement », Bordeaux, avril 2013.

Moignard, B. et Rubi, S. « Les exclusions temporaires en collège : une prise en charge locale pour quelles réalités dans les établissements ? », Colloque international « transformations de l’école et recompositions des rapports local/national. Quelles perspectives de recherche en sociologie de l’éducation ?, Paris, avril 2013.

Richelle, J-L., Rubi, S., Ziegelmeyer, J-M., « Propos introductifs » et co-organisation, colloque international de l’ISIAT, « Lanimation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique ? », Bordeaux, janvier 2012.

Jarlégan, A., Rubi, S., « Modalités sexuées de la violence à l’école élémentaire en France : un exemple lorrain », Cinquième conférence internationale sur la violence à l’école et les politiques publiques et quatrième colloque Ibéro-Américain, Mendoza, Argentine, Avril 2011.

Dejaiffe, B., Rubi, S., « Jouer au loup et devenir grand: l’entrée en 6e ou le renoncement aux jeux de l’école », Colloque international « Enfance & Cultures : regards des sciences humaines et sociales », Paris, décembre 2010.

Espinosa, G., Rubi, S., « Le passage en 6: une étape marquée par le genre ? », Colloque Aref 2010, symposium long Genre et Éducation, Genève, Suisse.

Espinosa, G., Rubi, S., « Passer en classe de sixième : une étape marquée par le genre ? », Colloque international « Genre, éducation : de la formation à l’enseignement », Lyon, juin 2010.

« Délinquance juvénile féminine et médias : renforcement des stéréotypes sexués, criminalisation des territoires et des groupes sociaux et résurgence de la « non-femme » », Colloque international, Déviance et comportements à risque. Du politique au médiatique : quels objets, quels concepts, quels dispositifs ?, Metz, décembre

« Se présenter comme une fille violente : une stratégie de résistance à la domination de genre ? », Colloque international, Genre en mouvement. Conflits, négociations et recompositions, Paris, septembre 2009.

« Les conduites violentes des adolescentes : éléments de compréhension et de réflexion », Quatrième conférence internationale sur la violence à l’école , les politiques publiques, Lisbonne, juin 2008.

« Les filles violentes des quartiers de Marseille », Colloque international « évolutions des images de féminité et de masculinité et constructions identitaires », Université Paris X, Nanterre 22 et 23 juin 2006.

« Des filles dans les bandes aux bandes de filles », Colloque international « Les bandes de jeunes, des ‘Blousons noirs’ à nos jours », CESDIP, Savigny-sur-orge, juin 2006.

« Paméla : Oppositions à l’école et conduites déviantes des adolescentes des quartiers populaires », et animation de l’atelier n°1 « Mesure, prévalence et définitions autour de la violence à l’école », Troisième conférence internationale sur la violence à l’école , les politiques publiques et l’exclusion sociale, Observatoire International de la violence à l’école, Bordeaux, Université V. Segalen, janvier 2006.

« Collégiennes des quartiers populaires : quelles stratégies scolaires développent-elles face à la violence institutionnelle ? », Colloque International « Construction déconstruction du collège unique : les enjeux de l’école moyenne », organisé par le département des sciences de l’éducation de Paris VIII Saint Denis, en partenariat avec l’IUFM de Créteil à l’initiative de l’AECSE, Paris, octobre 2005.

« Les mécanismes socialisateurs et identitaires sous-jacents aux comportements violents » dans le cadre du symposium Genre et Education, 5ème congrès international d’actualité de la recherche en éducation et en formation (A.E.C.S.E.), Paris, septembre 2004.

« Les « crapuleuses » : masculinisation des conduites ou application de la loi des plus fortes ? », Deuxième Conférence Internationale « Violence à l’école, recherche, pratiques exemplaires et formation des maîtres », Québec, mai 2003.

Cossin, F., et Rubi, S. « Le théâtre interactif sur les situations de violences entre élèves : lutte et prévention des violences scolaires » [atelier n° 4], VIIème Congrès Interuniversitaire d’Organisation d’Institutions Éducatives (C.I.O.I.E.), San Sebastian, juin 2002.

« La loi du plus fort : étude d’un mécanisme de socialisation juvénile », 5ème colloque international de psychologie sociale organisé par l’A.D.R.I.P.S., Paris, novembre 2001.

« Qu’en est-il actuellement de la délinquance juvénile féminine en France ? », Première Conférence mondiale « Violences à l’école et politiques publiques », U.N.E.S.C.O., Paris, mars 2001.

  • Participations lors de Colloques Internationaux avec Comité Scientifique

Présidence de la séance d’ouverture du colloque ISIAT 2017 « L’animation socioculturelle : quels rapports à la médiation ? », Bordeaux, 30 janvier 2017.

Présidence de séance de l’Axe 2 : Les politiques de lutte et/ou de prévention autour des nouvelles problématiques éducatives – Quelles régulations entre professionnels, usagers et administration scolaire? (E), salle 103, colloque international PROBEDUC, Créteil, novembre 2016.

Animation de l’atelier « Autour des normes : des récits d’expériences », colloque international Socialisations juvéniles, Cergy-Pontoise, octobre 2015.

Présidence du symposium 7 « Sport, ethnicité, et intersectionnalité », Colloque international « Sport, éducation, diversité : L’ethnicité sportive : signes et ressources de la question sociale et politique de la différence », Bordeaux, mai 2011.

Co-présidence de séance « Vacances et mouvements associatifs et assimilés »,Colloque international de l’ISIAT, « Les vacances et l’animation professionnelle : espaces de pratiques et représentations sociales », Bordeaux, janvier 2011.

Prix et distinctions

Lauréate du Prix Le Monde de la Recherche Universitaire en 2003.

Attributaire de la Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche.

Recherches en cours ou récemment réalisées

« Ce que le jeu fait aux familles: en ludothèque et en famille, le jeu dans la relation père-enfant(s) et dans la fratrie »: Porteuse du projet interdisciplinaire soutenu par le département SHS,  LACES (Budget : 36 350 euros). 13 E-C, 18 professionnel.les du jeu, 3 doctorant.es, 1 docteur (2017-2020).

« Les longues peines », Mission de Recherche Droit et justice, Institut de sciences criminelles et de la Justice (EA 4633) de l’Université de Bordeaux (Porteur du projet), Centre d’Histoire Judiciaire (UMR 8025) et le l’ERADP – Equipe de Recherches Appliquées au Droit Privé (CRDP, n° 4487) de l’Université Lille 2 et l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP). Resp. scient. Pr. Evelyne Bonis-Garçon. & Nicolas Derasse co-resp. scient (2017-2019 ).

« Recherche sur la classe inversée », réseau RESEIDA, Marie-Sylvie Claude (LITT&ARTS, Université de Grenoble), Jacques Crinon (CIRCEFT-Escol,Université Paris-Est Créteil), Georges Ferone (CIRCEFT-Escol, Université Paris-Est Créteil), Valérie Lussi Borer (ERHISE, Université de Genève), Alain Muller (LIFE, Université de Genève), Anne-Claudine Oller (LIRTES, Université Paris-Est Créteil), Patrick Rayou (CIRCEFT-Escol, Université Paris8), Françoise Robin (CRSE, Université Libre de Bruxelles), Stéphanie Rubi (LACES, Université de Bordeaux). Nous travaillons en partenariat avec Héloïse Dufour (présidente de l’Association « Inversons la classe ») (2018-).

ANR IPOGEES  2012-2016 : Les Interventions des POliciers et des GEndarmes en matière de sécurisation des Etablissements Scolaires -INHESJ, OUIEP (dir. E. Debarbieux).

Évaluation du dispositif d’accueil des collégiens temporairement exclus, commandité par le Conseil Général du 93, OUIEP, 2012-2014, 62 collèges, 21 villes (dir. B. Moignard).

Programme GÉNÉRATIO (Coord.: Christine Bouneau et Jean-Paul Callède) : « La construction des jeunes générations en Europe (XIXe-XXIe siècles). Formes d’organisation et mobilités. Modélisation(s) et perspectives comparée », Projet quinquennal MSHA 2011-2015 (axe « L’engagement de jeunes aquitains au travers des dispositifs de formation et d’encadrement d’activités d’animation socioculturelle. Analyses des parcours de formateurs « militants » à l’animation volontaire et de directeurs d’accueils collectifs de mineurs » avec L. Greffier et J-M. Ziegelmeyer.

Projet de recherche par l’action Adhère (Action contre le décrochage et le harcèlement: éducation et régulation par l’environnement), 2015-2016, dir. E. Debarbieux.

Réalisations

Série de vidéos contre le harcèlement « Parents parlons-en », société Tralalère, MAE et FCPE, mise en ligne janvier 2017.

Exposition « Mauvaises filles. XIXe, XXe, XXIe siècles », Centre d’exposition Enfants en Justice, Savigny-sur-Orge, inaugurée en juin 2015.

Supports pédagogiques « Vinz et Lou » sur les thématiques « Les relations filles/ garçons » (5 dessins animés) et « Stop la violence ! » (5 dessins animés), société Tralalère, mise en ligne 2014,

Fiches et activités interactives en ligne « Accompagnement éducatif », téléformation du CNED , co-réalisées avec Jean-Christophe Vilatte, mise en ligne janvier 2009.

Expertises scientifiques

  • Membre élue au CNU, section 70, collège B (mandat 2012-2016)
  • Membre nommée au CNU, section 70, collège B (2010-2012).

Expertise pour l’HCERES, comité 36-37 présidé par PR. Francis Guibert, (2015-2016, vague B).

Expertises d’articles pour les revues Les Carrefours de l’Education, Questions Vives, Éducation comparée, Autrepart, Tréma, Les sciences de l’éducation pour l’ère nouvelle, Raisons Éducatives, Jeunes, Jeunesse, Sexualité, Revue Française de Pédagogie.

Expertise d’ouvrage pour les Presses Universitaires du Septentrion

Expertises des projets de recherches doctorales en vue de l’obtention d’une allocation doctorale octroyée par l’Institut Emilie du Châtelet (depuis 2010).

Expertise de projets de recherche sur l’éducation et la formation pour l’ESPE d’Aquitaine.

Membre des comités scientifiques des colloques internationaux suivants (expertises scientifiques, réunions de suivi, animations d’ateliers, présidences de séances plénières) : « Diversité culturelle et citoyenneté » organisé par l’UMR CNRS LISA 6240 (Université de Corse), le LACES EA7437, l’AFEC, l’AISLF, l’ESPE de Corse et l’ESPE d’Aquitaine (Corte, 12-14 octobre 2017) ; « Penser les nouvelles problématiques éducatives dans une perspective internationale » (PROBEDUC), organisé par l’OUIEP, l’axe 4 du LIRTES (Créteil, 16-18 novembre 2016) ; « L’animation socioculturelle : quels rapports à la médiation ? », UMR Passage, Université Bordeaux Montaigne, ISIAT (Bordeaux, 30 et 31 janvier 2017) ; Colloque international thématique de l’AECSE « Le Genre dans les sphères de l’éducation, de la formation et du travail. Mises en images et représentations », AECSE, CEREP, RT&, RT4 de l’AFS, CR32 de l’AISLF, ARGEF, ESREA, (Reims, 28-30 octobre 2015) ; « Socialisations juvéniles : des espaces éducatifs en interactions », EMA, INJEP, CEMEA (Cergy-Pontoise, 19-20 octobre 2015) ; « Le vieillissement de la population, quels enjeux pour l’animation sociale et socioculturelle ? » ADESS, ISIAT, CRAJEP Escola Superior de educacao de Lisboa (Bordeaux 25-26 janvier 2015), « Oser l’Autre : Climats, violences et vulnérabilités scolaires en questions », LACES et l’Université de Bordeaux (Bordeaux, 4-6 juin 2014) ; « Animation et intervention sociale : pour quels projets de société », organisé dans le cadre du Réseau International de l’Animation RIA (Paris 29-31 octobre 2013) ; « Ecole, loisirs, sports, culture : la fabrique des garçons », ADESS, UMR 5185 CNRS, Université Bordeaux 3, Bordeaux Mai 2013.

Collaborations suivies avec d’autres équipes/laboratoires

Chercheure associée à l’Observatoire Universitaire International Education et Prévention (département de l’ESPE de Créteil, UPEC) depuis sa création (2011).

Membre du réseau RE.S.E.I.D.A depuis 2007 (Recherches sur la Socialisation, l’Enseignement, les Inégalités et les Différenciations dans les Apprentissages), réseau crée en 2001 à l’initiative d’Élisabeth Bautier et de Jean-Yves Rochex. Participation aux réflexions et travaux de l’axe coordonné par Patrick Rayou. L’ouvrage collectif paru en 2015 aux PUV, Aux frontières de l’école et dirigé par Patrick Rayou illustre les travaux et réflexions menés dans l’axe.

Responsabilités collectives et institutionnelles

Responsabilités scientifiques (depuis 2015)

  • Co-responsable avec Jean-François Bruneaud de l’axe Diversité du laboratoire LACES, EA 7437. Travail de structuration de l’axe avec Jean-François Bruneaud et Fabien Sabatier lors des deux années précédentes en vue du nouveau quinquennat.
  • Co-responsable avec Régis Malet du séminaire « Méthodes et dispositifs de recherches en sciences de l’éducation » destinés aux doctorant.es, UB.

Responsable pédagogique (depuis 2010)

  • du Diplôme Universitaire Gestion et Animation de Ludothèque (DUGAL) ;

de la Licence Professionnelle Médiation par le Jeu et Gestion de Ludothèque (LPMJGL).

Responsabilités éditoriales

  • Vice-présidente de Carrières Sociales Éditions (depuis 2016)
  • Membre du comité de rédaction de la revue Les cahiers de la Lutte Contre les Discriminations (depuis sa création)

Encadrement doctoral

École doctorale Sociétés, Politique, Santé Publique, spécialité Sciences de l’Éducation:

  • Muriel Marnet, « Devenir et rester professeur des écoles dans les zones urbaines et rurales « sensibles » » (2014-2018, co-direction avec Régis Malet);
  • Duarte Patricio Rafael, « L’enseignement supérieur au Mozambique : une analyse de l’orientation des femmes et des hommes dans les filières universitaires ». Le doctorant bénéficie d’une bourse doctorale via CAMPUS FRANCE du Ministère français des affaires étrangères et  de l’Ambassade de France au Mozambique (2015-2018, co-direction avec Régis Malet);
  •  Roland Mizere, « Les effets de l’explosion démographique dans l’enseignement primaire sur les politiques de formation des enseignants et de développement des infrastructures au Congo-Brazzaville (2017-2020, co-direction avec Fabien Sabatier).

Enseignements universitaires (depuis 2010)

Responsable pédagogique depuis 2010 des diplômes Gestion et Animation de Ludothèque (DU, LP) ; mise en œuvre du quinquennal 2010-2014 et écriture de la maquette renouvelée pour le quinquennal 2015-2019, université Bordeaux Montaigne. La licence professionnelle est devenue depuis cette rentrée LP Médiation par le Jeu et Gestion de Ludothèques. Une quarantaine d’intervenants (EC, ludothécaires, ludologues et chercheurs et professionnel.les du jeu) de la région aquitaine mais aussi de France, de Belgique, du Québec interviennent dans ces formations dont j’assume la coordination.

  • Maitresse de conférences en sciences de l’éducation depuis 2010 – IUT Carrières Sociales Michel de Montaigne, Université Bordeaux Montaigne

Enseignements auprès d’étudiant.e.s de la filière DUT Animation Sociale et Socio-Culturelle (1ère et 2ème années et d’étudiant.e.s en Formation Continue) ; d’étudiant.e.s en DUT Gestion et Développement de l’Action Humanitaire (1e année) ; d’étudiant.e.s en licence professionnelle Coordination de projets et d’actions culturelles en milieu urbain ; d’étudiant.e.s en DU et Licence Professionnelle Gestion et animation de Ludothèque ; d’étudiant.e.s en master Spécialité en ingénierie d’animation territoriale (M1 et M2) ; Guidances de mémoires pour les étudiants des différents diplômes, et direction de mémoires professionnels d’étudiants-stagiaires de la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Responsable pédagogique des diplômes Gestion et Animation de Ludothèque (DU, LP).

Depuis 2010, mes enseignements s’organisent principalement autour de 10 domaines :

  • Acteurs et pratiques éducatives (20hCM – L1): éléments de connaissance et de réflexion en sociologie de l’école et de l’éducation à destination d’acteurs éducatifs qui ne sont ni enseignants, ni agents de l’éducation nationale.
  • Dispositifs de recherche en SHS : démarche, techniques de recueil et d’analyse, validité (24h TD L1 & 20h TD L2 24hTD en L3, 30h TD M2)
  • Initiation à l’observation ethnographique : démarche, posture, outils (20h TD L3)
  • Socio-anthropologie de l’enfance et de l’adolescence (15h TD L3)
  • Les Sciences de l’éducation : enjeux, recherches, concepts (20hTD L2)
  • Sociologie des pratiques culturelles et de loisirs (8h TD L3)
  • Territorialisation de l’action éducative : dispositifs, publics, partenariats et nouvelles professionnalités (20h TD L3)
  • Diagnostics de territoire : l’entrée socio-anthropologique (15h TD M1)
  • Analyse de pratiques professionnelles (14+6h TD L3)

Auxquels s’ajoutent des enseignements de sociologie pénale :

Depuis 2015 : Cours de sociologie pénale dans le cadre du certificat de sciences criminelles, Université de Bordeaux, 20h CM.

Depuis 2016 : Cours de sociologie pénale et de méthodes de recherches en sociologie pénale dans le cadre du master 2 recherche en criminologie, Université de Bordeaux, 16h CM et 15hTD.